1 janvier 2009 Les bonnes résolutions ou comment bien choisir son appart ?

.
.

A l'heure où tout le monde prend les bonnes résolutions pour la nouvelle année, j'ai décidé de mettre noir sur blanc les conseils et les bonnes résolutions pour toutes les prochaines fois où je serai amenée à rechercher un appartement (et quelque chose me dit qu'il y en aura d'autres). Et puis bien sûr, conseils que j'espère vous trouverez utiles également. Parce que mine de rien, on tend souvent à oublier:
.
- L'HUMIDITE: Enfin, moi pour ma part, c'est le truc que je ne vois jamais, auquel je ne pense jamais, que je ne sens pas non plus lors de la première visite, que j'oublie de regarder, et qui m'échappe, tout simplement. Ceci jusqu'à la première nuit, jamais plus longtemps. En plus, l'hiver, on s'en rend rapidement compte, car avec le chauffage qui remoud le beau monde et les champignons, bonjour ... j'arrête le descriptif là, car rien que d'y repenser, ça me soulève le coeur. Et ça ne m'a pas suffit de m'être faite avoir une fois, non ! Dernièrement, j'ai attérri, de façon volontaire et pleinement consentie en plus, dans un super deux pièces ... ultra-humide. Et non, cette fois non plus, je n'avais rien vue. L'humidité arrive donc logiquement pour moi en première position, et je le note et le souligne pour toutes les prochaines fois. Car non seulement ça sent super mauvais, n'est pas bon pour la santé, mais les fringues finissent par en être imprégnées et là, c'est l'horreur. Donc, quand vous visitez un appartement ou maison et que c'est au rez-de-chaussée, pensez à BIEN regarder dans les coins, s'il y a des petites plaques vertes, n'hésitez pas à sentir derrière le lit, sous les éviers, derrière les commodes, dans les armoires ... bref, dans les petits coins près du sol où l'humidité se concentre (parce que souvent, en plein milieu de la pièce, on ne sent rien).
.
- Les rats, cafards et autres insectes charmants: bon, je m'accorde à dire que ce sont des êtres vivants, mais s'ils pouvaient aller habiter autre part que chez moi, ça m'arrangerai fortement. Personnellement, jusqu'ici j'ai toujours eu suffisamment de chance, et je n'ai jamais côtoyé les bestioles cités plus haut, mais très récemment, des amis partageaient le même toit avec des rats ... bref, c'est se sentir emprisonné chez soi, ne pas pouvoir laisser ces fringues, la nourriture n'importe où, nettoyer et les chasser sans cesse, avoir peur la nuit de tous les petits bruits ... je pense que les rats sont relativement détectables quand on fait une visite (je pense que ça arrive rarement que l'agent immobilier souligne 'il y a de charmants animaux domestiques par iciiiiiiiiiii') par des petits trous dans les coins, et aussi des petites crottes qu'ils laissent, toujours dans les endroits un peu cachés. Pour les cafards, je ne suis pas sure qu'ils laissent des traces visibles, à part d'en voir un ... les autres insectes peuvent être plus fréquents dans les vieilles maisons, dans les endroits près des jardins, des parques, des marécages. Entre nous, je ne sais pas ce qui est pire, l'humidité ou les rats et insectes. Je me suis posée la question très récemment, bloquée dans mon ex-super appart (j'y ai survécu trois nuits et une fois déménagée fait trois machines de lessive), et je n'ai toujours pas pu trancher.
.
- La proximité des transports et magasins d'alimentation: ça a toujours été un critère important pour moi. Je crois qu'il n'y a rien de pire que de marcher une demi heure le soir, en rentrant du travail, ultra-fatiguée, une fois sortie du métro. A part peut être, marcher une demi heure le soir, en rentrant du travail, ultra-fatiguée, une fois sortie du métro, les bras chargés de grands et lourds sacs de courses. Voilà, c'est dit.
.
- La tranquillité du quartier et les voisins: certaines personnes peuvent s'en ficher, mais quand on est une jeune femme, seule, dans une grande ville, et qu'on rentre souvent le soir, tout d'un coup, on préfère payer un chouïa plus cher, et se sentir en sécurité. Et puis, avoir un bon voisin ou voisine peut être sympa, surtout, encore une fois, quand on est tout seul (et quand on a par exemple 42 de fièvre pendant des jours et rien à manger dans le frigo).
.
- L'intérieur, l'aménagement des pièces, la douche, le lit, le coin cuisine, le chauffage: je crois que tout est dit dans l'intitulé. Je pense qu'à partir du moment qu'on peut se laver de façon décente, se mijoter un bon petit plat en rentrant, être au chaud et dormir tranquillement, le plus gros est fait. Après, si on a un joli intérieur, des pièces joliment décorées, c'est un plus (surtout pour un appart où on veut s'installer plus longtemps, quand on n'est plus de passage) (je crois que mon récit transpire un esprit quelque peu aventurier, qui en a vue des vertes et des pas mûres, qui a dormi un peu n'importe où, et qui sait se cantonner à l'essentiel. Mais ne me plaignez pas, je vous rassure, je vis très bien).
.
- Le prix: je pense qu'il est bon de se fixer une limite, un budget, sans quoi, on peut vite rajouter critère sur critère et partir dans l'irréel.
.
C'est une sacré affaire la recherche d'appart et il ne faut pas hésiter à s'inscrire partout (tous les petits sites de PàP), le bouche à oreille, les petites annonces dans les épiceries ...
.
Voilà. C'est marqué noir sur blanc à relire pour toutes les prochaines fois que le top départ aura été lancé. Je crois que j'ai fait le tour. Vous en voyez d'autres ??
.
Crédit photo: http://such-stuff-as-dreams-are-made-on.blogspot.com

9 Comments:

emiiiiiii said...

ah oui, tres vrai tout ça!

bonne année :)

Foley said...

Hehe pas mal ce récap', ça peut être très utile!

Bonne année à toi, plein de bonheur!!

mamzellescarlett said...

L'humidité c'est l'horreur N°1 !! et puis, va chauffer un appart humide... Lorsque ma soeur habitait à Liverpool, elle louait une maison qui puait l'humidité et les murs suintaient... nous sommes restés quelques jours et mes loulous ont chopé une bronchite asthmatiforme, cool !

Tendances and co said...

- emiiiiiii: merci, bonne année à toi également !

- Foley: merci, je te souhaite une heureuse année aussi !

- mamzellescarlett: tu me fais peur là. Après seulement la première nuit (j'avais bien chauffé l'appart, of course, je croyais que l'humidité allait en quelque sorte sécher (mais je me suis rendue compte que non, ça ne séche pas, c'est encore pire)) et j'étais super malade pendant toute la semaine qui a suivie. En rentrant, c'était sans appel, bronchite aigue. Mais là, quand tu me dis ça, je me dis que c'était peut être ça ... ça va un peu mieux depuis, avec des antibiotiques et des sirops.

Olivia (à Paris) said...

Tout à fait ça! Bon courage à toi et bonne année!!!

Angie said...

D'abord Bonne Année.

Ensuite, j'adore ce panneau pour la maison. Je vais aller m'en bricoler un dans le genre au plus vite.

mamzellescarlett said...

Wouaaaaah !! c'est tout beau chez toi, on a envie de prendre un thé avec un petit macaron..

Lili said...

Ouiii, il manque : la luminosité !! Depuis que j'ai habité à Paris dans 25m2 avec une petite fenêtre au 1er étage qui donne sur une petite cour entourée d'immeubles de 6 étages où il fallait allumer même en plein mois d'août, je me méfie !! D'ailleurs, après plus de 2ans là-bas, j'ai eu droit à l'invasion de cafards ! Mon nouvel appart' n'a que le défaut de l'humidité (bonjour la buée) mais avec des petits trous dans le plein des fenêtres et des absorbeurs d'humidité dans la cuisine, ça passe...

Tendances and co said...

- Olivia (à Paris): Merciii :)

- Angie: merci, merci et c'est vrai que j'ai été particulièrement inspirée par ce petit panneau aussi !

- mamzellescarlett: merci :) contente que ça te plaise et soit inspirant.

- Lili: ouiiii, c'est vrai ! Ca va bien de paire d'ailleurs avec l'humidité (expérience, expérience). Et dis don' t'as pas eu de chance. Ca a son lot de galères n'est-ce pas d'habiter dans une grande ville ?




Copyright (C) 2009 Tendances and Co. • Blog design by Splendid Sparrow