6 octobre 2008 Kate Moss au British Museum PART 2

.

Regardez bien les photos qui suivent :
.






.
Surprenant, non ? Je vous en avais pas parlé ici il y a quelques temps de ça maintenant. Mais à ce moment, les seules photos qui existaient étaient partielles, montrant le profile de la belle. C'était une sorte de teasing, mais c'est sûr, je m'attendais à tout, sauf à ça ! Bon, c'est de l'art, c'est subjectif, chacun peut en avoir une interprétation différente, mais sérieusement ... mettre ses parties les plus intimes (très légèrement couvertes) dans une telle position, presque au niveau du visage ? Autant dire que je ne suis fan. Et non pas parce que je suis outrée et scandalisée par cette position très peu catholique, qui restera gravée jusqu'à la nuit des temps. Non, pas ça. C'est que je m'attendais à quelque chose qui traduise vraiment l'icône que cette dame est et représente. Voilà, c'est le mot.
.
Le père de la statue, qui pose sur les photos ci-dessous, Marc Quinn, explique justement qu'il a voulu l'élever à un rang mythique à travers cette posture, et que Kate comprend tout à fait ce choix et est même d'accord. La belle avait posé pour l'artiste pendant une journée, dans une autre posture que celle de la statue, et l'idée était de la voir comme une Aphrodite moderne. La statue traduit également un autre questionnement, celui de 'est-ce que c'est nous qui faisons notre image', ou 'est-ce que c'est notre image qui nous fait, nous'. La statue est exposée à Londres, au British Museum, et cohabite dans la sale avec les déesses grecques, et même la statue d'Aphrodite. Rien que ça ! Bref, vous l'aurez compris, il y a une plausible explication philosophique derrière ce choix pour le moins étrange, mais rien n'y fait, je n'accroche pas.
.
Cela dit, je me rends à l'évidence que ce choix est peut être le meilleur d'un point de vue com, car malgré la crise financière et des sujets bien plus préoccupants que les parties intimes et la position de Kate, les médias en parlent largement et la promo est assurée ! D'ailleurs, beaucoup de visiteurs se sont pressés de la découvrir dès les premiers jours d'exposition et non pas seulement des Londoniens. Une destination en soi Kate ? Pourquoi pas ...
.
Vous en pensez quoi vous ? Convaincus ? Ou pas ? Cela dit, si je passe par Londres prochainement, je ne manquerai pas d'aller la visiter, juste pour voir si de plus près, l'impression sera la même !
.
.
Crédit photo:
.

6 Comments:

mamzellescarlett said...

Au delà du côté impudique qui n'est pas vraiment gênant dans l'art, je ne trouve pas celle-ci particulièrement belle et touchante. La pose est trop"gymnastique" et le visage n'offre aucune émotion. Et je trouve la ressemblance avec Kate Moss plus que ratée. Tant mieux pour elle ...

just me said...

Je suis d'accord avec toi, je ne vois pas le rapport avec le fait qu'elle soit une icône de mode!

just me said...

Je suis d'accord avec toi, je ne vois pas le rapport avec le fait qu'elle soit une icône de mode!

Tendances and co said...

- mamzellescarlett: je suis d'accord avec toi pour la nudité dans l'art, mais il y a nudité et nudité. Là, je trouve ça limite vulgaire (ou je dois être vieux jeu !!)

- just me: peut être juste la minceur alors !

laura said...

La pistion est assez étrange, cette oeuvre est plutôt génante je trouve; je ne suis pas très convaincue...

Johanna said...

Je suis une fan absolue de Kate Moss mais là j'avoue que sa statue me fait un peu peur!




Copyright (C) 2009 Tendances and Co. • Blog design by Splendid Sparrow