12 novembre 2008 Curiosité, le parfum sans nom

.
.

Il est signé Kenzo et a la particularité de ne pas porter de nom ! Le flacon de ce parfum a été réalisé par le designer israélien Ron Arad et présente une autre particularité curieuse, à part le nom, il ne se pose pas à la verticale. Au design futuriste s'ajoute l'ergonomie spécialement étudiée pour épouser les courbes de la main, avec le bouchon complètement intégré. A admirer et sentir du 19 novembre 2008 au 16 mars 2009 au Centre Pompidou, à l'occasion de l'exposition consacrée à l'artiste (No Discipline). Vente dans les boutiques Kenzo Mode et à Labullekenzo à partir du 10 mars 2009. Prix: 188 euro.
.
Ce parfum, c'est la volonté de renouer avec le luxe, le vrai. Surtout dans le marché actuel, où les parfums se vendent comme des pots de yaourt, à coup de pub et de promotion. Ce n'est pas la première fois que la marque cherche à se démarquer, tout en respectant les codes d'un luxe, bien trop souvent malmené aujourd'hui. Le pari est osé, mais a le mérite d'être original (pas d'égérie, pas de spot publicitaire). Aussi, le centre Pompidou n'est sans doute pas un choix anodin, la marque l'avait déjà choisi comme cadre lors de ces précédentes campagnes.
.
Et le parfum (femme), il sent comment au juste ? Les différentes sources soulignent une fragrance osée, inspirée de l’odeur de la poudre de marbre. Curieux aussi. On attendra de sentir, impatiemment.
.
Credit photo: www.vogue.fr

4 Comments:

Olivia ( à Paris) said...

Quelle belle bouteille, à exposer dans sa salle de bain ou sa chambre. Je suis tentée d'aller voir à quoi ça ressemble en vrai!

mamzellescarlett said...

Superbe objet et en plus si il sent divinement bon nulle doute qu'il atterrira dans bon nombre de salles de bain... mais j'ai pas bien compris , c'est l'artiste Ron Arad qui est exposé au centre Pompidou ?

Tendances and co said...

-olivia ( à paris): c'est vrai que la flacon est chouette, une petite oeuvre, et est une excuse d'achat en soi ! (chère l'excuse)

- mamzellescarlett: oui, c'est vrai que ce n'est pas forcément très explicite de par la formulation, mais c'est bien l'artiste qui expose.

Le Critique de Parfum said...

Voilà une façon plus élégante de fêter les 20 ans de Kenzo Parfums (par comme l'horrible Kenzo Vintage)




Copyright (C) 2009 Tendances and Co. • Blog design by Splendid Sparrow